Pourquoi l’art contemporain ne me dit rien

01 septembre 2017

Les musées d’art contemporain ne m’attirent guère, je l’avoue. Je ne saurais dire si c’est l’art lui-même qui ne suscite en moi aucune émotion, si c’est le caractère élitiste de cet art ou le rapport au temps qu’il induit. Sans doute un peu des trois.

L’art m’est devenu incompréhensible. Autant je « fréquente » avec plaisir les toiles de l’école flamande, par exemple, avec l’illustre Rembrandt, autant j’affectionne les impressionnistes, Monet et Van Gogh en tête, autant les œuvres d’un Picasso ou d’un Dali m’émeuvent et m’interpellent, autant je reste stoïque devant les œuvres d’art que le Musée Beaubourg se fait un point d’honneur à exposer ! Heureusement qu’il y a des émissions comme d’Art d’Art, sur France 2, pour m’aider à comprendre —...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Christophe JACON,
journal Ensemble

Commentaires