Liban

L’Église de Beyrouth espère toujours son temple

01 mars 2018

Depuis bientôt quatre ans, les cultes de l’Église protestante française de Beyrouth ont lieu au Collège protestant français, faute de temple. L’ancien bâtiment avait été détruit pour faire place à un nouveau projet immobilier associant activités cultuelles, sociales et culturelles, mais la procédure est bloquée.

Situé sur les hauteurs de Beyrouth, le temple des Hauts de la Colline était un bâtiment sobre et clair, entouré d’un grand jardin dont l’aspect paisible faisait oublier qu’il avait servi, au temps de la guerre civile, de champ de bataille à des milices rivales. Édifié en 1957, il était le cœur historique de l’EPFB, l’Église protestante française de Beyrouth, une petite communauté qui se trouve désormais, depuis bientôt quatre ans, sans temple. Les cultes sont accueillis par le Collège protest...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Défap – Service protestant de mission

Commentaires