L’accueil en paroisse, à réinventer sans cesse

01 juin 2017

Comment accueillir sans donner l’impression de « mettre le grappin » sur un nouveau visage ?

Comment accueillir sans donner l’impression de « mettre le grappin » sur un nouveau visage ? Montrer que l’on a remarqué une présence nouvelle sans se montrer intrusif ? L’accueil nécessite sensibilité et doigté, présence et retenue. Pour les nouveaux arrivants, une écoute pastorale momentanée suffit parfois, d’autres garderont juste le souvenir d’un sourire... L’accueil doit devenir un réflexe, témoigne un pasteur : aller vers les nouveaux arrivants, systématiquement. Son expérience est que...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Doris ZIEGLER
journal Échanges

Commentaires